Crise

Crise

Le premier mot

À de multiples occasions cette année, le mot crise a été prononcé : crise des Gilets jaunes, menace d’une crise économique à l’échelle internationale, crise politique dans différents pays d’Amérique du sud et dernièrement, en France, crise sanitaire et politique, suite à l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen. Ce cas pose de nombreuses questions quant à son traitement… La gestion de crise qui en a résulté a en effet été double : d’abord, maîtriser l’incendie et protéger les habitants mais également, rassurer, informer, en mettant en place un plan d’action de communication de crise, le tout dans un contexte médiatique saturé par l’annonce du décès d’un ancien président de la République… 

Mot pour mot

Initialement, ce terme qui appartient au corpus médical, indique une phase grave de maladie, ou la manifestation physique d’une vive émotion, comme peut l’être une crise de nerfs. Il a ensuite évolué vers une signification symbolique de moment périlleux et décisif ou de trouble. 

Mot à mot

Ce mot vient du latin crisin lui-même emprunté du grec krisis qui signifie jugement ou décision. Il a d’ailleurs donné également en français des mots comme crible ou critère. Initialement médical et par extension psychologique, il s’est transposé dans la dimension morale pour signifier l’idée de trouble ou de désordre, relevant à la fois de la dimension individuelle mais aussi collective, qu’elle soit sociale ou encore économique par exemple. Ce sont ces sens plus récents qui nous intéressent aujourd’hui. Ces notions de crise, au sens collectif du terme, sont apparus, non pas lors de l’Ancien Régime – le mot n’étant pas utilisé en ancien français – mais pendant la période de la Révolution industrielle. Une époque propice au développement de la dimension économique, dont le paroxysme a été atteint lors de la crise de 1929. 

Revenons au grec krisis, que l’on peut traduire par la faculté de distinguer, ou l’action de choisir mais également celle de juger. La crise correspond en effet à un moment clé, un moment charnière, un moment où, en quelque sorte, « tout doit se décider ». La tragédie grecque s’ouvre toujours sur une situation de crise où tout est agencé pour que s’enchaîne une suite d’actions qui mèneront au dénouement. Ce sentiment d’enchaînement est renforcé au théâtre par la règle des unités de temps, de lieux et d’actions, où quelques heures peuvent décider d’une vie. Le temps de la crise est bref mais riche en tension émotionnelle. Pouvons-nous en déduire pour autant, que l’issue d’une crise, comme dans la tragédie, ne peut être que funeste ? 

Le fin de mot de l’histoire

Revenons au grec krisis, que l’on peut traduire par la faculté de distinguer, ou l’action de choisir mais également celle de juger. La crise correspond en effet à un moment clé, un moment charnière, un moment où, en quelque sorte, « tout doit se décider ». La tragédie grecque s’ouvre toujours sur une situation de crise où tout est agencé pour que s’enchaîne une suite d’actions qui mèneront au dénouement. Ce sentiment d’enchaînement est renforcé au théâtre par la règle des unités de temps, de lieux et d’actions, où quelques heures peuvent décider d’une vie. Le temps de la crise est bref mais riche en tension émotionnelle. Pouvons-nous en déduire pour autant, que l’issue d’une crise, comme dans la tragédie, ne peut être que funeste ? 

Quoi qu’il en soit, concernant le champ de la communication de crise, c’est bien le jugement qui prédomine, la nécessité de rassurer et de maîtriser, ces notions influant fortement sur la perception que l’on va avoir du noeud tragique.

En Chine, les mots « crise » et « opportunité » s’écrivent de la même manière, laissant ainsi chaque acteur interpréter les événements à sa façon et d’un ressort tragique, tirer les éléments positifs. Ainsi tout comme au théâtre, chaque crise peut être vécue comme un tournant majeur permettant, une fois dépassé le temps du jugement, de tirer parti de ce qui s’est passé. Ne dit-on pas d’ailleurs, au moment d’affronter une crise que l’on rejoint le théâtre des opérations ? 

Leave a Reply

Your email address will not be published.